• Chika, la chienne dans le ghetto Batszewa Dagan

Brak towaru
0
Wysyłka w ciągu 24h
Cena przesyłki 12
Odbiór osobisty 0
Poczta Polska - Kurier Pocztex48 12
Paczkomaty InPost 15
Kurier DPD 20
Kurier DPD (Pobranie) 25
Dostępność Średnia dostępność
Waga 0.15 kg
Zostaw telefon

Le protagoniste principal de l'histoire est Michałek, âgé de cinq ans, et son chien, Czika. Les Allemands enferment la famille de Michałek dans le ghetto, puis leur ordonnent de se débarrasser du chien. Un jour, ils viennent chercher le garçon et ses parents. Grâce à une cachette, la famille parvient à survivre à la guerre. Après la libération, le garçon récupère son animal bien-aimé, qui avait été confié à Hania, une amie polonaise de la famille qui vit dans le village. Cette histoire, racontée dans un langage courant, vise à faciliter l'enseignement sur la tragédie des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Ceci est une proposition pour les parents et les enseignants qui souhaitent aborder ce sujet difficile avec leurs enfants et élèves.

Les illustrations des photographies d'archives du ghetto de Radom, où séjournait Batszewa Dagan pendant la guerre, donnent une grande valeur au livre.

Batszewa Dagan est née le 8 septembre 1925 à Łódź sous le nom d'Izabella Rubinstein. Après l'entrée des Allemands dans sa ville natale, elle s'est enfuie à Radom avec ses parents et ses frères et sœurs. Pendant son séjour dans le ghetto de Radom, elle a rejoint l'organisation secrète de jeunesse ''Hashomer Hacair''. Au nom de cette organisation, elle se rendait au ghetto de Varsovie, d'où elle passait en contrebande le journal "Pod Prąd" vers Radom. En 1942, elle s'enfuit du ghetto de Radom et grâce à de faux documents elle arrive en Allemagne. Après quelques mois, elle fut arrêtée et envoyée à Auschwitz, où elle resta jusqu'au début de 1945, date à laquelle elle et d'autres prisonniers furent évacués vers Ravensbrück, puis vers Malchow. Le 2 mai 1945, elle fut libérée par l'armée britannique. Après la libération, elle a déménagé en Palestine, avec son mari, Paul, et a adopté le nom de Dagan. Elle a travaillé comme enseignante dans une école maternelle, puis comme psychologue et conférencière dans des séminaires pour enseignants. Elle est la créatrice d'une méthode psycho-pédagogique qui permet de transmettre aux enfants et aux jeunes des connaissances sur la Shoa, et est l'auteur de publications pour les enfants et les jeunes utilisés dans l'enseignement sur l'Holocauste.

Nie ma jeszcze komentarzy ani ocen dla tego produktu.
Podpis
E-mail
Zadaj pytanie